30 septembre 2009

Un automne à Bruxelles

L'été indien en Picardie, c'est bien... à Bruxelles, c'est pas mal aussi !

P1030486
Plateau du Kauwberg

Mon JF somnole, allongé dans la prairie, Malou cherche des Barbapapas (?), suivie de près par Edmée qui observe d'un oeil les vaches broutant paisiblement à deux pas de nous, tandis que la ville tout autour, par son discret brouhaha citadin, nous rappelle sa présence. Et moi, je devine le vent un peu plus frais et je me dis qu'il serait temps de tricoter des choses douillettes et chaudes à mettre autour de nos cous...

Posté par malourene à 14:55 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


17 septembre 2009

Merci Paulette !

Ce n'est pas un...                                   ni deux...

P1030286 P1030277

Mais trois badges Liberty que j'avais hier dans ma boîte aux lettres !

P1030273 P1030287

Si vous aussi vous voulez être hype, c'est par ici que ça se passe.

Posté par malourene à 14:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 septembre 2009

Gilets de bergères

La manche n'a pas la cote depuis quelques temps... Tant mieux pour nous tricoteuses, ça nous fait ça de moins à faire et à coudre ! Si en plus, on se confectionne des petits gilets avec des aiguilles 8 ou 9, on est trop gagnante : un week-end = un gilet !

et donc, 2 week-end...

P1030244

Pour Malou, j'ai repéré le modèle jeudi, acheté la laine vendredi, tricoté le dos samedi, détricoté (et c'était pas ma faute !) et retricoté le dos dimanche et terminé le gilet lundi...

P1030241 P1030204
P1030220 P1030222
Modèle La Gauchita de Kaléïdoscope
Laine La Pampa, Aslan trends
Bouton Ella Fitzgerald, La Droguerie

P1030229 P1030239
Modèle perso, laine 220 wool, Cascade yarns
Boutons dentelle brun de chez Mart'maille

Posté par malourene à 11:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

11 septembre 2009

La pâte à spéculoos

Aujourd'hui, j'inaugure une nouvelle catégorie culinaire. Voilà dix semaines que je vis à Bruxelles et j'ai eu largement le temps de constater que les étales belges sont peu différents des étales français. A part quelques différences mineures (la Belgique n'est pas le pays de la coquillettes ni du fromage de chèvre ; et M. Pic*rd n'y a pas posé ses congélateurs), j'ai pu remplir mon filet à provisions d'à peu près les mêmes produits. Bien sûr, les rayons proposent des choses qu'on ne trouve pas ou peu en France, notamment les produits anglo-saxons, le fromage de Bruges, des tonnes de bières différentes... Bref, que des trucs bien appétissants que j'ai bien envie de goûter, tester, cuisiner.

Première expérience : la pâte à spéculoos. Tout commence il y'a quelques mois à Paris, lors d'une discussion hautement philosophique avec Annabelle, qui est toujours au courant des dernières gourmandises à la mode, qui mange beaucoup de sucre et qui fait 40 kilos toute mouillée (Inutile de ramener ta culotte de cheval dans les commentaires, Paulette !).

Annabelle : A y'est ! On trouve de la pâte à spéculoos au Monop' !
Moi (bêbête) Ha bon ? Kesquecéça ?
Annabelle (patiente) : c'est comme du Nutella, mais avec le goût de spéculoos.
Moi (soudain intéressée) : Sympa ! ça se tartine, alors ?
Annabelle (expérimentée) : Ben, vu que la pâte à spéculoos, c'est du spéculoos en crème, ça fait un peu double emploi sur du pain ou de la brioche... C'est un peu lourd...
Moi (très intéressée) : Mais alors, quoi faire d'autres ?
Annabelle (grande testeuse) : dans du fromage blanc, à la petite cuillère, dans un yaourt...

Bon, je n'aime ni le fromage blanc ni le yaourt. Par contre, j'aime beaucoup les spéculoos. Fallait trouver quelque chose pour en manger quand même !

Retour à Bruxelles... Munie de mon pot, je plonge la cuillère, je goûte et je réfléchis. Mon JF, à côté, plonge sa cuillère, goûte, ne réfléchis pas, regoûte, sort une tranche de brioche, étale, mange. Je demande : C'est pas trop lourd les 2 ensemble ? - Ben non pourquoi ? Bref...

Première étape : J'en ai d'abord mis tout simplement dans du lait chaud... Réconfortant, mais bon, autant trempé le biscuit...

Deuxième étape : la compote belge. Et quand je dis belge, c'est presque du 100% !

P1020897 P1030193

Nous avons ramassé les pommes au Parc du Fond'Roy. Je les ai faites cuire dans une cocotte en fonte, avec le jus d'une orange et d'un citron. Une fois les fruits compotés, j'ai rajouté une grosse cuillère à soupe de pâte à spéculoos et j'ai laissé fondre tout doucement. Le résultat est très crémeux, l'acidité des pommes se marient très bien avec le sucré de la pâte... Et pour accompagner tout ça, une tranche de cramique - autre spécialité d'ici - est la bienvenue (facile à faire, si ça intéresse quelqu'un, je peux mettre la recette).

P1030195

Et vous, amies Belges, que faites-vous avec la pâte à spéculoos ?

Posté par malourene à 07:17 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

06 septembre 2009

Quand Super Mamy vient à Bruxelles

Super Mamy est une tricoteuse consciencieuse et sérieuse. Elle n'a pas dix projets en route et quand elle a envie de tricoter de nouvelles choses, elle termine d'abord ce qu'elle a commencé. Quand Super Mamy est venue passer une semaine à Bruxelles, elle terminait juste son ouvrage et elle est donc arrivée les mains vides : pas l'ombre d'une aiguille ou d'un bout de laine dans sa valise, pas même une minuscule aiguille à torsades.

En indigne fille que je suis, j'ai 10 tricots sur le feu et des tonnes de laine en stock pour des projets qui ne verront probablement jamais le jour. On aurait pu plonger dans mes réserves... Mais non... En fait, c'était une excuse pour faire une virée au Kaléïdoscope ! J'avais lu chez diverses bloggeuses belges (vous pouvez voir des photos fort appétissantes chez Milouson) que c'était trop beau et trop bien. Hé ben ! C'est vrai et plus... Partout, du sol au plafond des choses à voir, à découvrir... Il ne nous a fallu pas loin de deux heures pour tout explorer (et encore, j'ai dû loupé des trucs !). Et bien sûr, nous ne sommes pas ressorties les mains vides (loin de là !).

Heureusement que nous avions un peu préparé l'expédition ! On avait donné à Malou les livres de la Droguerie pour qu'elle choisisse quel(s) modèle(s) Super Mamy allait lui tricoter, non sans tenter sournoisement d'orienter sa sélection (des gilets pour l'automne "c'est bien pour l'école, ça", "c'est pour les petites filles et pas pour les bébés", etc.). Bien sûr, elle jeta son dévolu sur le chien (pas le pull, la peluche), non sans m'avoir commandé au passage la tunique à manches longues ("je la veux bleue, maman", elle est pas fashion, ma fille ?).

Nous sommes donc reparties avec le prévu (du liberty pour la tunique et du baby cashmerino de Debby Bliss pour le chien - ben voyons ! du mérinos et du cachemire pour un chien !) et de l'imprévu (un mélange alpaga-plumette pour Mamy et de la récup' pour moi).

Après avoir bataillé ferme avec le montage du dit chien - il manque les explications d'une partie de la tête, sans laquelle votre animal est plus proche du cochon fantasmagorique que du Jack Russel - Mamy a réussi à donner naissance (si je puis dire) à Sally. 

P1030163 P1030194

... Sally qui a eu le privilège de faire du moulin et de rejoindre dans le cartable les "indispensables" (t'as eu de la truffe du nez, Paulette, avec ce bouquin !)

Pour l'heure, je suis sûre que Super Mamy a mis du Benco dans ses aiguilles pour terminer le gilet de la rentrée et pour pouvoir refaire un petit tour chez Axelle et Rosalind... Allez, Mamy, plus que 10 jours !!

Posté par malourene à 11:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]