Il y a fort longtemps, au cours d'un printemps déjà bien avancé, 300 g de coton rouge débarquèrent dans un petit deux-pièces situé au pied de la butte Montmartre (en fait, j'habitais vers les maréchaux, mais c'est moins pittoresque). Destiné à devenir un gilet en dentelle taille 1, le coton fut rapidement et vaillamment mis en train. Malheureusement, les explications furent mal interprétées et quand le dos fut fini, l'erreur se révéla fatale.

Quelque peu découragée, j'attaquais néanmoins un demi-devant en me disant qu'on verrait plus tard pour refaire le dos. Le travail perdit de son entrain et l'engouement initial disparut peu à peu. À la fin de l'été, le demi-devant n'était pas achevé et le joli coton fut relégué au fond de l'armoire…

L'automne passa, puis l'hiver… Quand les premiers rayons printaniers firent leur apparition l'année suivante, le coton réapparut, le demi-devant fut terminé et j'étais bien déterminée à porter le gilet l'été même. Le deuxième demi-devant fut commencé, mais l'ombre du dos raté planait sur mon malheureux coton.

L'automne passa, puis l'hiver… Quand les premiers rayons printaniers firent leur apparition l'année suivante, le coton réapparut, le deuxième demi-devant fut terminé et j'étais bien déterminée à porter le gilet l'été même. Malheureusement, l'ombre du dos raté planait toujours. Je décidai donc de conjurer le sort. Je le détricotais et le recommençais… Mais l'automne était déjà là. Le temps des écharpes et des bonnets était venu et le coton fut une nouvelle fois relégué au fond de l'armoire.

L'hiver passa… Quand les premiers rayons printaniers etc.

Au bout de dix ans, le petit gilet n'était toujours pas terminé. La taille 1 était devenue une utopie. Le coton fut définitivement rangé au fond d'un vieux sac.

P1040567

Jusqu'au jour heureux où il croisa le chemin d'une tricoteuse d'un savoir immense et d'une grande sagesse qui me suggéra de mélanger ce joli coton avec de la kidsilk haze de Rowan. Ce fut le retour à la vie définitif du joli coton rouge. Le gilet fut donc entièrement détricoté et le coton rebobiné.

P1040577 P1040580

Le coton et la kidsilk se marièrent et donnèrent naissance à une magnifique écharpe...

P1040880

* Petit clin d'oeil à Martine