D'abord, il y a les projets du quotidien (pulls enfant, étole...). A ceux-là, viennent s'ajouter de temps en temps, des petits projets, les "entre-deux", on va dire (genre le crochet tunisien). Et puis, il y a le projet qu'on a trop envie de faire, là maintenant (le châle mystère d'Ysolda... son premier Kal mystère, comment résister ?!).

A ce moment, on se dit, "c'est bon, t'es occupée pour un bon moment", "finis d'abord tous tes projets avant de retourner sur Ravelry", etc. Sauf que !

Avec Adèle, on papote crochet, surtout tunisien, tout ça, tout ça... Elle me dit qu'elle aimerait bien tenter la chose... Et m'envoie un lien vers le Pax, châle au crochet tunisien, qu'une bonne âme tentatrice m'avait déjà envoyé.

"Il est chouette, non ?", "Ah ouais", "On le crochète ensemble ?", "Bonne idée !"... Je lui propose de le commencer dans 1 mois (genre raisonnable : on termine ce qu'on a commencé ou du moins on avance). 

Etant donné qu'Adèle était plutôt partante pour le démarrer hier, j'ai dit Banco, Alea jacta est, un de plus un de moins, au point où j'en suis... Je me suis jetée à l'eau.

P1150707

J'ai passé mon dimanche après-midi à étudier la chose. Rien de compliqué, si vous maîtrisez les bases du crochet. On n'est même pas obligé d'avoir le crochet tunisien, le crochet de base fait l'affaire (sauf Clover, à cause du manche).

Bref, si l'aventure vous tente, faites-nous signe ! Plus on est de fous et plus on s'éclate !

Pas de contrainte de temps... C'est juste pour apprivoiser le tunisien, s'entraider et se motiver...

Il faut environ 400m d'un fil lace et un crochet n°5, les explis sont gratuites. C'est pas merveilleux tout ça ?

Alors tentés ?