Le retour des beaux jours a correspondu avec l'arrivée du nouveau Livre de Mlle Quincampoix, Sacs et pochettes au crochet. A peine l'avais-je feuilleté, que je dégainais mon crochet.

18444213_1362616260488425_1140509482913103872_n_medium2

Les photos sont toutes jolies et donnent vraiment envie de s'y mettre immédiatement. En revanche, les modèles sont très simples et plutôt destinés aux débutants. J'ai quand même eu 2-3 coups de coeur, dont le sac Pilea.

Comme je n'avais pas de rafia - fil préconisé pour le modèle - j'ai farfouillé dans mon petit stock (-ahem-) et j'ai trouvé 5 pelotes de corde de coton de chez Katia : 4 beiges et une blanche (Va savoir ce que j'avais prévu de faire avec ça !).

En 2 jours, le sac était crocheté. Cependant, c'était un peu mou et la forme ronde et épaisse n'était pas trop visible. J'ai donc cousu une doublure thermocollée à chaque face, ce qui a bien rigidifié le sac. Puis, je l'ai lavé et après 10 jours de séchage (j'exagère à peine), j'ai enfin pu coudre les anses.

IMG_4967

Et là, tout se complique : c'est très très ch*** de coudre des anses en cuir (ou faux cuir). Il faut une aiguille super fine pour piquer 3 couches de matières super épaisses. J'ai passé une longue journée à peiner et râler, et c'est les mains en sang mais satisfaite que j'ai vaincu !

18888967_430582433964759_5200212472031608832_n_medium2

IMG_5025_medium2

Malgré son aspect un peu roots et artisanal, je l'aime bien mon sac et il est assez grand pour recevoir le petit bazar indispensable de gonzesse...