10 février 2015

Paniers verts

En attendant d'avoir mon propre potager, je vais chaque mercredi chercher un panier de légumes des Paniers verts.

image

Des légumes de saison, goûteux, beaux, bons, variés (oui, c'est possible en hiver), des recettes et des idées pour cuisiner les légumes malconnus (voire inconnus) ou oubliés, voilà ce que je trouve chaque semaine.

J'ai fait des découvertes très intéressantes (la claytone de Cuba en salade est un régal) ; j'ai cuisiné hype sans le savoir (du chou kale comme Gwyneth) ; j'ai rapé, fait sauter ou mijoter, congelé, mixé, stérilisé, écrabouillé, conservé dans l'huile ou le vinaigre...

En bref, sont entrés dans notre menu des légumes qu'on n'avait pas l'habitude de cuisiner et de manger... du topinambour cru* aux chicons en tatin en passant par les rutabagas en frites...

* Le topinambour cru évite bien des désagréments digestifs...bien agréable pour l'entourage et pour soi-même, car il serait bien dommage de se priver de ce légume au subtil goût d'artichaut (mais en mieux). On le rape, on l'arrose d'un peu de citron et d'un filet d'huile d'olive et on termine avec quelques copeaux de parmesan, un vrai délice !

Un petit florilège en image

salade radis vert

Salade de carottes et radis verts au sésame**

Tatin chicons

Tatin de chicons** et salade de claytone aux noix

** Recettes de Mlle Tomate

 

P1170772

Confiture amère de bergamote (recette ici)

En résumé : les paniers sont livrés dans toute la Belgique ; sont proposées plusieurs tailles (selon qu'on nourrit une famille de 2, 4 ou plus) et plusieurs périodicités (on peut avoir son panier tous les 15 jours ou décaler d'une semaine si on en a marre du chou, par exemple) ; les produits sont majoritairement issus de maraîchers voisins ; et surtout, leur projet mérite d'être soutenu.

Je vous laisse... je vais m'attaquer à l'Everest du chou : transformer un chou blanc en choucroute (rendez-vous dans un mois pour connaître le résultat) !

Posté par malourene à 15:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


04 janvier 2010

La gaufre de Liège

La gaufre belge : 2e round !

La gaufre de Liège, attention, c'est du lourd. Et je ne parle pas seulement de calories. C'est long à faire, c'est très long à cuire, c'est beaucoup moins long à engloutir...

DSC07594

J'ai copié la recette de Tulipette (Merci Véronique pour le lien !) : comme elle, je n'ai mis "que" 400g de sucre perlé, en revanche je n'ai pas oublié les 50g de miel qui font caramélisés la gaufre au moment de la cuisson.

Bilan : c'est très très bon. Le matin au petit déj., le midi en dessert ou avec le café, l'après-midi au goûter, le soir en dessert ou avant de se coucher...
C'est encore meilleur quand la gaufre vient juste d'être cuite. D'où ma question : peut-on conserver la pâte et/ou la congeler ?
En tout cas, je sais de sources sûres (Véronique, toujours, qui m'a l'air d'être une sacrée gourmande) que l'on peut les congeler après cuisson.

Posté par malourene à 18:50 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

29 décembre 2009

La gaufre de Bruxelles

365 x Bruxelles de Christina Marchi est un drôle de guide, un joli cadeau à faire ou à se faire.

Point d'horaires, d'indications historiques, si ce n'est anecdotiques, point d'itinéraires ou d'adresses, mais 365 photos accompagnées de petits textes assez poétiques pour découvrir Bruxelles autrement. Sa diversité, ses monuments, ses paradoxes, sa mixité, ses baraques à frites, ses touristes, sa grande complexité, ses espaces verts... tout ça dans l'ordre, dans le désordre et encore plus. Un vrai plaisir à feuilleter.

Mais trève de blabla. Mon attention a particulièrement été attirée par la page ou plutôt par le jour 182, qui propose une recette (assez succincte, faut bien le dire) de la gaufre de Bruxelles. En voilà une bonne occasion pour tester mon tout nouveau gaufrier, cadeau de la Soeur Noël !

- Mélanger 150g de farine avec 4 jaunes d'oeufs
- Verser un peu de lait (ça aide à touiller)
- Ajouter 100g de beurre fondu, une pincée de sel, du sucre vanillé
- Incorporer 6 blancs d'oeufs montés en neige
- Faire cuire 2 minutes 30

DSC07591

Bilan : la gaufre a un goût d'oeufs, mais avec du sucre glace, c'est pas mal. D'ailleurs c'est si léger que j'en ai mangées 3...

Maintenant, j'en fais appel aux expertes bruxelloises : que pensez-vous de cette recette ? Comment faites-vous vos gaufres de Bruxelles ?

Demain, je poursuis mon exploration culinaire de la gourmandise belge. Je compare, je teste, je me lance dans la gaufre de Liège...

Posté par malourene à 18:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

11 septembre 2009

La pâte à spéculoos

Aujourd'hui, j'inaugure une nouvelle catégorie culinaire. Voilà dix semaines que je vis à Bruxelles et j'ai eu largement le temps de constater que les étales belges sont peu différents des étales français. A part quelques différences mineures (la Belgique n'est pas le pays de la coquillettes ni du fromage de chèvre ; et M. Pic*rd n'y a pas posé ses congélateurs), j'ai pu remplir mon filet à provisions d'à peu près les mêmes produits. Bien sûr, les rayons proposent des choses qu'on ne trouve pas ou peu en France, notamment les produits anglo-saxons, le fromage de Bruges, des tonnes de bières différentes... Bref, que des trucs bien appétissants que j'ai bien envie de goûter, tester, cuisiner.

Première expérience : la pâte à spéculoos. Tout commence il y'a quelques mois à Paris, lors d'une discussion hautement philosophique avec Annabelle, qui est toujours au courant des dernières gourmandises à la mode, qui mange beaucoup de sucre et qui fait 40 kilos toute mouillée (Inutile de ramener ta culotte de cheval dans les commentaires, Paulette !).

Annabelle : A y'est ! On trouve de la pâte à spéculoos au Monop' !
Moi (bêbête) Ha bon ? Kesquecéça ?
Annabelle (patiente) : c'est comme du Nutella, mais avec le goût de spéculoos.
Moi (soudain intéressée) : Sympa ! ça se tartine, alors ?
Annabelle (expérimentée) : Ben, vu que la pâte à spéculoos, c'est du spéculoos en crème, ça fait un peu double emploi sur du pain ou de la brioche... C'est un peu lourd...
Moi (très intéressée) : Mais alors, quoi faire d'autres ?
Annabelle (grande testeuse) : dans du fromage blanc, à la petite cuillère, dans un yaourt...

Bon, je n'aime ni le fromage blanc ni le yaourt. Par contre, j'aime beaucoup les spéculoos. Fallait trouver quelque chose pour en manger quand même !

Retour à Bruxelles... Munie de mon pot, je plonge la cuillère, je goûte et je réfléchis. Mon JF, à côté, plonge sa cuillère, goûte, ne réfléchis pas, regoûte, sort une tranche de brioche, étale, mange. Je demande : C'est pas trop lourd les 2 ensemble ? - Ben non pourquoi ? Bref...

Première étape : J'en ai d'abord mis tout simplement dans du lait chaud... Réconfortant, mais bon, autant trempé le biscuit...

Deuxième étape : la compote belge. Et quand je dis belge, c'est presque du 100% !

P1020897 P1030193

Nous avons ramassé les pommes au Parc du Fond'Roy. Je les ai faites cuire dans une cocotte en fonte, avec le jus d'une orange et d'un citron. Une fois les fruits compotés, j'ai rajouté une grosse cuillère à soupe de pâte à spéculoos et j'ai laissé fondre tout doucement. Le résultat est très crémeux, l'acidité des pommes se marient très bien avec le sucré de la pâte... Et pour accompagner tout ça, une tranche de cramique - autre spécialité d'ici - est la bienvenue (facile à faire, si ça intéresse quelqu'un, je peux mettre la recette).

P1030195

Et vous, amies Belges, que faites-vous avec la pâte à spéculoos ?

Posté par malourene à 07:17 - - Commentaires [14] - Permalien [#]