Depuis le temps que j'avais envie de tâter du crochet tunisien, voilà, c'est fait !

P1150529

Rien de compliqué dans cette technique. Il faut juste un crochet spécial, qui est plus long que le crochet normal. Au départ, le résultat est plutôt déconcertant : c'est épais, ça s'apparente d'avantage à du tissage qu'à du crochet, et surtout ça monte lentement.

Peu recommandé donc pour les accessoires vestimentaires (je me vois mal avec une écharpe ou pire un gilet : effet carton garanti !), mais plutôt à utiliser pour la déco (couvertures, coussins, pochettes...) 

Le crochet tunisien se confectionne avec 2 rangs : un aller et un retour. En choisissant 2 couleurs (l'une pour l'aller et l'autre pour le retour), j'ai accentué l'effet tissage.

La technique est très facile, l'ouvrage transportable partout : ce qui en fait un projet aisément réalisable devant la télé ou encore avec une acrobate de presque 10 mois dans les jambes...

P1150525

J'ai transformé mon essai en mini sac de 12x20 cm, avec des franges pour accentuer le côté ethnique du point et des coloris...

P1150527

...une anse et une pâte de boutonnage, puis je l'ai doublé en toile pour une bonne tenue (mais, ce n'est pas indispensable vu l'épaisseur du résultat)

P1150530

Enfin, j'ai utilisé un fil mi-coton, mi-lin, l'Allino de BC Garn (trouvé au Kaleidoscope) dont les couleurs sont à tomber... et crocheter en 3,5. Je me suis aidée du livre de Cendrine Armani, Le crochet tunisien, qui propose des explications bien illustrées et très claires.

Maintenant, je continue sur ma lancée... j'ai dégainé du 5 et attaqué de la Cascade 220 : non, non, je ne fais pas un tapis !!

On peut retrouver le patron sur Ravelry !