02 décembre 2015

Intérieur nuit

C'est avec un grand plaisir que je retrouve Marisha Pessl, dont j'avais adoré et dévoré le précédent roman La physique des catastrophes.

image

 

Je viens tout juste de le commencer et déjà, je suis happée par l'histoire. On y retrouve les ingrédients du précédent livre : du suspense, un peu de noirceur, beaucoup de second degré... Difficile de le lâcher et de résister à lire quelques pages entre l'épluchage des légumes et la préparation de dictée de la grande.

Encore une petite demi-heure avant la fin de la sieste de la petite... j'y retourne !

Posté par malourene à 14:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


19 novembre 2015

Aujourd'hui, séance de lecture aux 6/7 ans à l'école de mes filles, j'ai choisi :

image

 

Juste pour le plaisir de chantonner "Sorcièr-eu, sorcièr-eu, prends garde à ton derrièr-eu"

Édition quelque peu usée, mais au combien précieuse !

Posté par malourene à 10:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 mai 2015

Mudwoman

Voilà un livre que j'ai eu du mal à commencer. Mais quand je l'ai terminé, j'ai pris une sacrée claque !

image

C'est l'histoire de Jedina, jetée dans les marais des Adirondacks (état de New-York) par sa mère, à l'âge de 3 ans. Sauvée miraculeusement par "le Roi des Corbeaux", elle est placée dans une famille d'accueil et se renomme Jewell. Adoptée par un couple de Quakers aimant et attentionné, elle est finalement rebaptisée Meredith - Merry - Ruth Newkitchen. Étudiante très brillante, elle devient une philosophe de renom et la première femme présidente d'une Université privée américaine.

Cependant, un retour sur les lieux du crime va tout faire basculer et M.R. - comme elle souhaite se faire appeler - sombre dans la folie.

Point de résilience possible, donc. Pourtant on y croit... jusqu'à la fin. Si certains passages sont un peu longs, notamment sur les querelles des universitaires néoconservateurs / progressistes et sur l'entrée en guerre des Etats-Unis contre l'Irak (l´action se déroule en 2002-2003), c'est un véritable thriller psychologique que nous livre Joyce Carol Oates.

J'ai particulièrement aimé voir la folie s'insinuer, dans un récit sans transition entre la réalité et les cauchemars. Les scènes de délire sont hallucinantes et d'une rare violence tant physique que morale, et font - bien sûr - écho à la première, traumatisante et bien réelle.

Un mot sur l'écriture, à laquelle j'ai été particulièrement sensible, et qu'on peut qualifier de baroque : une profusion de passages en italique et de parenthèses qui pourraient alourdir le récit, le rendent au contraire clair, dynamique et presque intimiste.

Bref, un grand roman noir et envoûtant...

Quoi lire après ? J'ai le choix. Soit je lis quelque chose de plus (très) léger... Soit je continue d'explorer l'univers sombre de Oates... Des suggestions ?

 

Posté par malourene à 11:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 avril 2015

Carnets de thèse

C'est un vrai bonheur que de lire ce livre... Un peu masochiste pour l'ex-thésarde que je suis !

image

 Alors... C'est très drôle et c'est très bien vu :

La solitude du doctorant face à la grosse machine administrative et au monde nombrilique des chercheurs...

La secrétaire, qui est loin d'être une caricature et qui peuple la plupart des bureaux de la Sorbonne...

Les directeurs de recherche, dont la prime augmente avec le nombre des doctorants inscrits à leur séminaire et dont la principale motivation, c'est de coiffer le collègue au poteau... (Attention ! tous des s*** sauf ma directrice de recherche !!)

La BnF et le sacro-saint rez-de-jardin, qu'on atteint après un long périple, dont il faudra bien 1h1/2 de pause café pour se remettre...

Les bonnes résolutions, les dressages d'emplois du temps impossibles, la déprime, les sujets passionnants pour nous, à mourir d'ennui pour les autres...

Mais, malgré tout, on rigolait bien !

Posté par malourene à 19:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

21 mai 2014

Lecture avec ma fille

C'est une période charnière : Malou qui sait lire toute seule, n'est pas prête à laisser tomber l'histoire du soir. Et moi non plus ! 

Et quel plaisir aussi de choisir nos lectures ensemble, de lire de gros livres plein de péripéties et d'aventures !

Le dernier en date, Homer et le chien formidable de Suzanne Selfors, nous a tenu en haleine pendant quelques soirées. 

1477297-gf

 

Tous les ingrédients de l'histoire palpitante y sont : aventure, chasse au trésor, des amitiés, des trahisons, un chien exceptionnel (car au flair particulier),  une méchante très méchante, et un jeune héros un peu marginal, jugé par ses congénères "anormal" parce qu'il préfère les livres et les cartes au trésor...

A la limite du conte - avec des personnages mythiques : une géante, un inventeur farfelu et une tortue mutante mangeuse d'hommes - et du récit "pré-ado" - relation familiale, affirmation de la personnalité et du caractère, problèmes d'ado... - ce livre, nous l'avons dévoré et adoré autant l'une que l'autre. 

Et maintenant, nous attendons la suite avec impatience... pour partir à la recherche du trésor de Rumpold le Puant !

Posté par malourene à 20:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 janvier 2014

Lectures

Voilà Sonja, un petit florilège de mes dernières lectures coups de coeur...

P1150581

Difficile de dire pourquoi on a aimé un livre...

Jim Fergus... un vrai plaisir de le lire, à chaque fois. Chrysis c'est le portrait romancé d'une artiste qui a fait les Beaux-Arts dans les 20's. La genèse de ce roman est particulièrement troublante. D'autant plus pour moi, car Fergus a effectué ses recherches dans des endroits qui me sont très familiers... Et je pouvais très bien l'imaginer assis à la place 95 (pourquoi pas ?) sous la petite lampe vert céladon.

Canada de Richard Ford, c'est un pavé. Si la première partie est un peu longue et lente, en revanche, la 2e se lit d'une traite. C'est l'histoire d'un jeune garçon dont les parents commettent un hold-up et terminent en prison. Pour échapper à la maison de redressement, il se réfugie au Canada chez un étrange personnage plutôt inquiétant quoique sympathique au premier abord... (ceci est un résumé très très... résumé !)

A. Indridason... Je ne rate aucune des enquêtes du commissaire Erlendur. C'est LE policier islandais, bien qu'en Islande, le crime soit plutôt rare... Et pourtant !

Marie Nimier... Plus je la lis et plus j'aime la lire...

Hélène Grémillon, Le Confident (oui Paulette, je l'ai enfin lu). Pendant tout le temps de ma lecture, je me disais "ouais bof" et finalement, l'histoire m'a longtemps suivie après que j'ai fermé le livre.

Enfin, Marie Darrieussecq... J'avais un a priori bizarre sur cette écrivain. En fin de compte, j'ai adoré cette histoire de femme qui se transforme en truie et qui tombe amoureuse du loup garou. C'est drôle, cruel et très sensé...

Et vous, votre pile "coups de coeur", elle est comment ?

Posté par malourene à 14:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]